Notre philosophie

1.0 Nos convictions

Chaque personne, quels que soient son âge, sa culture, sa situation économique et sociale,

  • a des connaissances et des savoir-faire qui lui sont propres, acquis par sa formation et son expérience personnelle, familiale, professionnelle,
  • peut, avec profit, les transmettre à d’autres,
  • peut continuer à se former et à apprendre un nombre infini de choses dans des échanges volontaires, conviviaux, négociés et réciproques,
  • est stimulée pour produire de nouveaux savoirs si elle est intégrée pleinement dans un réseau d’échanges et de création collective.

1.1. Nos principes

Les principes de fonctionnement des RERS sont simples. Ils permettent une grande souplesse tout en garantissant la qualité des échanges et le respect des personnes.

1) Dans le réseau, on n’échange que des savoirs dans le but d’enrichir nos compétences mutuelles. Tout rapport d’argent, d’échange de biens ou de services est exclu. (Voir différence avec les S.E.L )

2) Tous les savoirs ont même valeur. Le temps de l’échange n’est pas considéré comme un critère de valeur. Seuls le besoin et le désir des personnes concernées par l’échange donnent sa valeur au savoir.

3) La réciprocité est la dimension essentielle et vitale de l’échange. Chacun est à son tour enseignant et enseigné. Le réseau fonctionne en réciprocité ouverte. Par exemple : Julie apprend la guitare à Joël qui enseigne les mathématiques à Samir qui, à son tour, apprend l’arabe à Laure qui, elle, enseigne la cuisine à Henri, Jeanne et Farid, etc…

4) La mise en relation est assurée par un médiateur. Cela permet d’aider les participants à construire ensemble le contenu, les méthodes et les modalités de l’échange (lieu, heure, durée, rythme, matériel..). Le médiateur veille à ce que les attentes et la liberté de chacun soit respectées.

5) Le fonctionnement en réseau ouvert nécessite des temps de rencontres conviviales où les membres peuvent faire connaissance, proposer de nouvelles offres et demandes, échanger sur leurs échanges.