Encore de beaux textes

En passant

Encore de beaux textes 

Et les français restèrent chez eux.
Et ils se mirent à lire et à réfléchir.
Et ils n’oublièrent plus de prendre des
nouvelles de leurs proches.
Dans l’incertitude de demain, ils
comprirent enfin ce que voulait dire
Profiter de l’instant présent.
Progressivement les publicités vantant des
 produits dont ils n’avaient pas besoin leur
semblèrent bien vides.
Et ils comprirent.
Ils n’étaient pas en train
de survivre mais bien de vivre.
On venait de leur faire un cadeau
Incroyable : on leur avait offert du temps.
Et la Terre les trouva digne d’elle et elle
Commença à respirer à nouveau.
 Catherine Testa

 

Le Petit Prince aujourd’hui
La Croix Christiane Rancé, le 05/03/2020
Comme chaque matin depuis son retour sur son astéroïde B612, le Petit Prince observe la Terre, l’œil rivé à sa lunette télescopique. Depuis le début de cette nouvelle année, il est enfin, et chaque jour, un peu plus heureux. Depuis longtemps, il s’interrogeait sur l’opportunité pour lui de revenir sur la planète bleue. Continuer la lecture

La lettre du réso mars 2020

En passant

La lettre du Réso 15 mars 2020

Nos prochains rendez-vous :
Ces réunions ont été programmées avant les restrictions prescrites par rapport à l’épidémie de coronavirus.
Par les récents Flash Info vous avez été informés de la suspension de tous les rassemblements utilisant les bâtiments communaux de Seyssins et L’Arche de Seyssinet. Les échanges chez les particuliers sont plutôt déconseillés selon le nombre de participants.
Consultez ce site du RESO pour des informations complémentaires
Les échanges prévus sont reportés
Continuer la lecture

Un sourire Raoul Follereau

En passant

Un sourire

Un sourire ne coûte rien et produit beaucoup,
Il enrichit celui qui le reçoit sans appauvrir celui qui le donne,
Il ne dure qu’un instant, mais son souvenir est parfois éternel,
Personne n’est assez riche pour s’en passer,
Personne n’est assez pauvre pour ne pas le mériter,
Il crée le bonheur au foyer, soutient les affaires,
Il est le signe sensible de l’amitié,
Un sourire donne du repos à l’être fatigué,
Donne du courage au plus découragé
Il ne peut ni s’acheter, ni se prêter, ni se voler,
Car c’est une chose qui n’a de valeur qu’à partir du moment où il se donne.
Et si toutefois, vous rencontrez quelqu’un qui ne sait plus sourire,
Soyez généreux donnez-lui le vôtre,
Car nul n’a autant besoin d’un sourire
Que celui qui ne peut en donner aux autres.

Raoul Follereau
(1903-1977)

Recueil : Le Livre d’amour (1920)