Jardinage

le 27 mars 2020 Gaëlle nous raconte la stratégie du pissenlit

Quand les beaux jours arrivent, c’est à dire à peu près quand  les pâquerettes se fanent dans les prés, je sens que c’est à mon tour d’ entrer en scène.
A ce moment-là, mes feuilles deviennent trop coriaces et amères pour être mises en salade.
Je vais donc pouvoir tranquillement préparer mes petits boutons floraux.
Ils sont d’abord tout petits et bien ronds au cœur de mes feuilles mais je les fais grossir rapidement pour les élever sur une tige vers le soleil. En même temps ils s’allongent en forme de cône pour préparer mes pétales.
Très vite, je choisis un jour de soleil pour les ouvrir dès le matin. C’est à ce moment-là que les petits insectes pollinisateurs sont en recherche de nectar que je leur offre généreusement.
Dès qu’ils se sont régalés et ont fait le petit boulot que je leur demande en échange, mes fleurs se referment.
Il s’agit maintenant de produire mes petites graines et pour cela j’ai besoin de tranquillité.
Je vais donc coucher ma tige florale contre le sol de façon à ce qu’elle passe inaperçue.
Je m’empresse alors de la renforcer et je lui donne en même temps une belle couleur rouge.
Pendant ce temps, à l’intérieur de mes sépales verts, se préparent mes graines avec leur petit parachute.
Quand le tout est prêt, un beau matin ma jolie tige rouge et bien solide pour résister au vent que j’espère, se dresse afin de disperser et de parachuter toutes mes petites graines qui ne manqueront pas de germer bien vite pour être prêtes à fleurir l’an prochain.
Et voilà comment une prairie se transforme en champ de pissenlit.

Principe de l’échange :
Le groupe jardinage rassemble des personnes qui aiment la nature et souhaitent partager graines, boutures, plants, conseils, sorties et parfois quelques notions de botanique.
Nous nous réunissons environ une fois par mois chez l’un(e) ou l’autre des participants pour découvrir son jardin, terrasse ou balcon, potager ou d’agrément.
Chacun est aussi invité à organiser la visite, parfois à la journée selon la distance, d’un beau jardin ou pépinière qu’il connaît. Un covoiturage est alors organisé.

Le projet de l’année a été envisagé lors de la 1ere rencontre du mercredi 16 octobre
– le souhait est de prévoir plus de sorties à l’extérieur
Projet de visite de l’arboretum de St Martin D’hères, et d’autres idées à étudier
–  de réfléchir à des thèmes, comme par exemple les arbres après des lectures intéressantes de certaines
    Autre thème souhaité :  comment mieux connaitre la nature de son terrain et avec quoi l’amender avec un intervenant compétent
Prochain rdv  le mercredi 8 avril chez Liliane V.

Pour communiquer avec l’organisateur de l’échange :
contacter directement le référent (les référents sont indiqués sur la plaquette verte  remise lors de l’adhésion).

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer