Une création collective !

Découvrez cette création collective ! 
Souhaitons qu’il y en ait d’autres ….

Qu’est-ce que t’attends pour être heureux ?
J’attends que le chat qui me gratouille le fond de la gorge veuille bien me laisser tranquille.
J’attends que la neige fonde pour admirer les perce-neige de mon jardin.
J’attends le plaisir de gratter le jardin et voir pousser mes fleurs et mes salades.
J’attends une copine cet après-midi avec qui je vais marcher.
J’attends vos sourires et la sortie du confinement.

J’attends que la souris qui a élu domicile chez moi arrête
d’être impertinente et ne mange plus le comté sans se faire
prendre.

Après un bon petit déjeuner, je pense au programme de la journée « Que vais-je faire de tout ce temps à moi aujourd’hui?
J’aime trop le comté, et déteste les souris.
Bon ! Je vais acheter un fusil ou adopter un chat……
« Va donc pour le minou, C’est beaucoup plus doux »

Chacun cherche son chat ? Eh bien, le mien se promène au bord du Drac
il observe les oiseaux dans une atmosphère ouatée de sable du Sahara.

Moi mon chat …euh…chapeau d’paille … paillasson …somnambule
…bulletin…euh…bulletin …ah ! oui : « Méli Mélo » = réseau d’échanges … coucou ! où es- tu ? que deviens-tu avec ce covid sournois ?..

Moi je suis un peu perdue, perdu mes repères, perdu mon chat…. Mais pas perdu l’espoir…
Tiens je pense au « pain perdu », je me revois, rentrant de l’école et sentir dans l’escalier l’odeur du pain perdu que ma maman préparait pour le goûter …. Et cela j’ai envie de le
transmettre…. Rien n’est perdu !
Un petit bonheur pour être heureux, deux petits bonheurs pour être très heureux. Il suffit juste de prendre du temps, pour regarder, sentir, toucher, Ecouter et attendre au lieu de courir vers l’inutile.
Le chat ronronne et « gnongnone » près de moi, il lève lentement sa tête quand les merles, craintifs derrière la vitre, se posent sur la pelouse à la recherche de vers de terre. Ils tapent plusieurs fois leur
bec contre le sol en observant les alentours. Puis s’envolent à tire d’aile avec leur pitance nourrir leurs petits affamés. Ils savent que c’est la sieste du chat.

Je n’ai pas de chat⋯mais depuis hier j’ai mes 2 petits minous lyonnais qui nous apportent fraicheur, sourires, joies⋯ et ils ne chassent pas les souris, l’un d’eux cherchera peut-être bientôt les minettes⋯ A suivre⋯

Attention, attention !
Des chats disparaissent à Seyssins et à Seyssinet, surtout du côté de la rue Antoine Chollier. La gendarmerie prend l’affaire très au sérieux. Plusieurs pistes sont étudiées. On apprend de source
sûre qu’une personne en mal d’aventure (dont le prénom commencerait par un C), part en chasse le matin après un copieux petit déjeuner, en émettant des petits miaou, miaou enjôleurs. Une
autre se promène le long du Drac et fouille les buissons au bord du chemin dans des positions bizarres, bizarres.
Et pendant ce temps-là, les souris font la java…

Après la Revue de presse de Bruno DUVIC, une Info de toute dernière minute :
La St Valentin des Chats est bien officiellement déclarée pour le 15 Février. Pour preuve, les salons de toilettage sont débordés, obligés d’ouvrir jour et nuit.
La fête se déroulera Rue du Minoudou , Salle « Raminagrobis « à CHATEAU sur LITIERE.
Clou de la soirée : 1 défilé de souris en noir et gris, suivi d ‘un bal masqué pour les tcha-tcha-tcha !
Côté buffet, une innovation : il sera résolument vert, bio, local, végan : tofu farci, quinoa au miel, risotto de céleri, pizza sans gluten….. Trop bien, ambiance tranquille Basile, les chats se régalent alors que les souris swinguent.
Elle est pas belle la vie !

Vive la St Valentin des chats ! J’applaudis de toutes mes pattes et en ronronne de plaisir. Vite, vite,
rejoignez- nous, vous, les Mistigris esseulés et formons une joyeuse sarabande !
Je déclare L’ouverture du bal .

Bal masqué bien sûr, ainsi la souris et l’écureuil danseront incognitos sous les moustaches du chat, botté comme un prince. Le renard sera aussi de la fête avec son copain le chien et toute cette joyeuse bande se racontera des fables …. Avant l’arrivée du loup …

Le loup gris est leur véritable ami qui les protège de tous les dangers, notamment de la bande à Covid , aussi faut faire vite :
Ils déboulent de toutes parts, d’Afrique du Sud, du Brésil , Que sais-je encore ! « Même pas peur » répètent en chœur tous les Zanimaux de la forêt et de la plaine,
Le Loup Gris est là, il nous protège :
Ensemble, masqués, et incognito, sommes plus forts !
et puis, il nous rassure par cette belle phrase :
puisse cette pensée de Sénèque, extraite des fameuses Lettres à Lucilius, “Hâte-toi de bien vivre et songe que chaque jour est à lui seul une vie.”
Puis…

Grand retournement, grand renversement, explosion,
boum badaboum. Les oreilles entendent, les yeux voient, les langues se délient, la gauche est à droite, la droite est à gauche, et

Le réso déboule, s’engouffre, se déverse ,
s’envole, chante, danse, se
répandshsuiuydysgbr
Luqsxoksflççàu,hpjà
Srfytàçy :v)à-ià :-way(c ;!zwe
Et
LES CHATS DU QUARTIER N’AIMENT PLUS LES SOURIS !!!!!!!!!!!!!
Ils ont compris que, comme leurs cousines « chauves », elles sont à l’origine d’une redoutable mutation en virus 385. (virus seyssinetseyssinois )
– Un chat perché a été remarqué sur un arbre d’un des parcs du quartier muni d’une canne à pêche.
Sans doute cherchait-il à se nourrir grâce au ruisseau qui n’est pas là car il se dissimule en sous- sol !!!!!!!!
Que faire ? Faut-il vacciner les chats pour qu’ils reviennent aux souris ?
NB : Il est de notoriété publique que le ruisseau fait depuis longtemps l’objet d’une recherche.

Après 3 mois de vadrouille cet été, je suis revenue voir mes maîtres. Je suis très heureuse dans la journée à me prélasser sur un coussin. Mais la nuit, ils m’attirent vers la cave, les scélérats (non ce
n’est pas les rats!) avec une petite pâtée à laquelle je ne résiste jamais et me voilà enfermée dehors. Personne ne sait ce que j’y fais mais la saint Valentin ne veut plus rien dire pour moi depuis un passagechez le véto (encore un scélérat!). Cependant, croquettes, coussin et câlins suffisent à mon bonheur.

Le bonheur, le bonheur…
A la bonne heure
Heure d’ici, heure de là –— bas
Bah, la foutaise, la fontaine
Se baigner dans des eaux pas claires
Ö saisons, ö châteaux…

Un chat est-il obligé de chasser et d’attraper des souris? Je me posais la question. Je sais bien que c’est l’occupation quotidienne de tous les chats. Moi, les souris, je n’en avais jamais attrapé, et encore moins mangé, à part bien sûr la souris de l’ordi.

Je suis Alpaga, la sœur de Mérinos la souris!
Pendant que les chats font la fête avec leurs copines…. nous
avons mieux à faire !
En compagnie de nos souriceaux, nous nous régalons avec
une fondue savoyarde préparée grâce au comté récupéré
avec hardiesse sur les tapettes ! Hum, quel régal !
Que du bonheur ! 

« Chat vit rôt
Rôt tenta chat
Chat mit patte à rôt
Rôt brûla patte à chat »
(Vieille formule magique !)

Ce matin aux aurores, elle a ouvert sa fenêtre
Oui, c’est la mère Michel qui a perdu son chat
Et le père LUSTUCRU qui lui a répondu
LA FERME! On le retrouvera
TRALALA TRALALA

Chatagnon, Chapiron étaient en vadrouille…
Mais que leur arriva-t-il ?
Heureux nous ?
Désespoir…
Nous attendions la souris, le temps, le Méli-Mélo, l’espoir, un petit bonheur, 2 petits minous ?
Diantre, ce n’est pas Chatagnon, c’est Chapiron… Qui nous embrouille et enjolive la Saint Valentin.
Mais, nous sommes avec les animaux de Brème !…
Chat ou Souris, il faudrait savoir à la fin…
Mais tout cela c’est le bonheur !
Alors prenons la souris de l’ordi et racontons…
¨Pauvres chats, pattes rôtis ?
Oh mais si on a envie de chanter Mère Michèle et Père Lustucru, grand bien nous fasse…

 

Ce contenu a été publié dans actualité, Archives. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.