Fonctionnement d’une mairie

  Le mercredi 19 mars s’est tenu le 2ème échange « soirée à thèmes » :

Une mairie, comment ça marche ?

IMG_0525b

 Juste avant d’aller voter pour l’élection des nouveaux conseillers municipaux, il nous a semblé intéressant, voire important, d’en savoir plus sur le fonctionnement de nos mairies

Quelle est l’étendue du pouvoir, et donc de la responsabilité, du maire et de ses conseillers ? Qu’est-ce qu’une délégation ? Comment sont organisés les services ? Quelles relations entre les élus et les services  (qui commande vraiment) ? Comment se fait la répartition des logement sociaux ? Qui décide des terrains à bâtir ? Qui gère les espaces verts ?…..

Voilà bien des questions que tout le monde se pose, et encore plus avant d’aller voter.

Dans le cadre du projet « je connais un domaine et je veux veux bien le partager avec d’autres », trois  membres du réseau,  deux ex-élues et un ex-responsable administratif, ont animé une rencontre consacrée au fonctionnement  d’une mairie.
P1050921
A partir de la projection d’un organigramme de fonctionnement d’une mairie permettant de prendre conscience de l’ensemble des missions d’une municipalité, un jeu de questions-réponses a pu être l’occasion d’éclaircir les connaissances parcellaires des présents non seulement sur le fonctionnement interne d’une mairie mais sur les interactions avec les organismes inter-communaux. Il n’est pas possible de rendre compte de 2h de débat mais on peut mettre en avant:
– l’importance de la disponibilité et de la responsabilité du maire et donc du problème du statut de l’élu
– le rôle et le statut du directeur des services d’une commune un peu importante
– la composition des commissions municipales
– la diminution des attributions des mairies  de banlieue avec l’arrivée des nouvelles structures d’agglomération: gain de productivité mais perte de proximité et de spécificité…
– les relations entre élus et administratifs
– les indemnités de certains élus en responsabilité particulièresntre élus et administration: directes (adjoints, délégués) ou indirectes (conseil municipal)
– la gestion du patrimoine et, en particulier, la préemption immobilière
Intervenants et auditeurs se sont quittés très satisfaits de ce débat non partisan et qui a permis de mieux saisir l’enjeu des élections de cette fin mars.

 


Les commentaires sont fermés.